www.faune-cher.org
 Visiteur Anonyme  [CORE_TEXT_TAKE_PART]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les news
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Argiope frelon 17-18
       - 
Caloptéryx vierge 2018
       - 
Grue cendrée 2018
       - 
Libellule à quatre taches 2018
       - 
Ischnure élégante 2018
       - 
Hérisson d'Europe 2018
       - 
Ecureuil roux 2018
       - 
Salamandre tachetée 2018
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Foire à questions
  Statistiques d'utilisation
Atlas
 - 
Atlas
 - 
Faune de votre commune
Nature 18
 - 
Code de déontologie du site
 - 
Code de bonne conduite sur le terrain
 - 
Pour débuter avec Faune-Cher.
Aides à la saisie
 - 
Le coin des lépidos
 - 
Le coin des odonates
 - 
Code nidification
 - 
Le coin des hyméno
 - 
Le coin des orthopthères
 - 
Le coin des coléos
 - 
Le coin des gastéropodes
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
>
 
Nbre/page :
nbre : 80
 
vendredi 26 octobre 2018
Oiseaux
Comptage des oiseaux migrateurs à l'aide des Listes !

De nombreux observateurs se servent de NaturaList ou de Faune-Cher pour respectivement saisir en temps réel leurs observations de suivi migratoire sur site.

La plupart de ses saisies se font à la volée, sous forme de données isolées. Sous ce mode, elles perdent beaucoup de leur intérêt, notamment si le suivi est « exhaustif ».

Il s’agit de cas typiques où l’usage de listes (en temps réel ou par liste plus tard) est des plus intéressants et des plus recommandés. Le champ « Commentaire » permet d’inscrire le type de suivi et il suffit ensuite d’enchainer des listes sur chaque tranche horaire. Cela permet d’obtenir une information de pression d’observation, de phénologie de flux (les données sont toujours horodatées), facilite la réalisation de cumuls horaires et permet d’évaluer l’exhaustivité du comptage. Alors tous à vos listes !

Pour plus d'informations, vous pouvez nous contacter : sebastien.brunet@nature18.org ou 02 48 70 76 26.

posté par Sébastien Brunet
 
mardi 4 septembre 2018
Rassemblement Départemental - soutien à la Marche pour le Climat à Bourges ce samedi 8 septembre à 11h00, place Séraucourt (devant l'ancienne maison de la culture)

"Est-ce que j'ai une société structurée qui descend dans la rue pour défendre la biodiversité [...], est-ce que j'ai une union nationale sur un enjeu qui concerne l'avenir de l'humanité et de nos propres enfants ?"

"J’espère que mon départ provoquera une profonde introspection de notre société sur la réalité du monde."

Nicolas Hulot, France Inter, Mardi 28 août 2018.

Nous sommes des millions de Françaises et Français intimement convaincu.e.s que protéger le monde vivant, la nature, le climat, l'environnement, c'est aussi nous protéger. Nous essayons, à travers nos initiatives personnelles ou collectives, d'adopter, d'essaimer, de défendre et d'inventer les solutions permettant de répondre au « pire dėfi que l'humanité ait jamais rencontré ».

L'appel est lancé !

La démission de Nicolas Hulot doit nous faire prendre conscience qu’il y a urgence à montrer la mobilisation des citoyens en faveur de la transition écologique (préservation de la biodiversité, lutte contre le dérèglement climatique, développement d’une économie solidaire respectueuse de l’environnement, des énergies renouvelables, bien-être et qualité de vie pour tous….)

Alors prêt.e.s pour le sursaut écologique ? 
Rassemblons-nous samedi 8 septembre 2018 place Séraucourt à 11h (devant l’ancienne Maison de la Culture) à Bourges et faisons entendre notre envie de changement ! 
C’est l’action locale qui ouvre la voie !
Des acteurs vous parleront de ce qui se passe déjà sur le territoire et vous pourrez témoigner, vous aussi, de votre envie de vous engager. Venez avec vos slogans, vos banderoles, vos chansons ou vos feutres pour montrer votre mobilisation. Chacun pourra également exprimer ses demandes aux décideurs du département dans un cahier de doléances.

Rejoignez-nous dans ce moment crucial pour qu’enfin la transition écologique devienne réalité, que l’on passe véritablement des paroles aux actes.

On compte sur vous !

Retrouvez l'évènement Facebook, à partagez massivement et inviter vos amis !


https://www.facebook.com/events/259902547990693/ 

 

posté par Sébastien Brunet
 
vendredi 24 août 2018
Oiseaux
Une forte mortalité de Merles noirs constatée ! A vos observations.

Suite à plusieurs alertes sur le comportement anormal de Merles noirs, voir de cadavres, Nature 18 a alerté l'ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) pour permettre une analyse des cadavres. Ces analyses sont en cours. 

Mais nous pensons fortement que le virus USUTU est la cause de cette mortalité. 

FLASH INFO DE L'ONCFS : 
"FLASH INFO : Circulation du virus Usutu dans les populations de Merle noir

Depuis une quinzaine de jours, le réseau SAGIR enregistre une mortalité anormale de merles noirs dans différents départements.  Des prélèvements ont rapidement été envoyés au laboratoire national de référence de l’Anses et une infection au virus Usutu a d’ores et déjà été confirmée sur un foyer de mortalité.  

Le virus a été détecté pour la première fois en 2015 en France et est régulièrement détecté depuis en période d’activité vectorielle (été-automne).

Pour mémoire, le virus USUTU est un virus appartenant au même genre que le virus West-Nile. Ce virus circule cycliquement entre moustiques ornithophiles et oiseaux ; il n’infecte les mammifères qu’accidentellement. Le virus Usutu est responsable de mortalités anormales dans l’avifaune, principalement chez les petits passereaux autochtones et en particulier les turdidés et les strigiformes. Des troubles nerveux centraux peuvent également être observés (http://youtu.be/ojcTNroppjo).

Il est important de noter que le virus Usutu semble beaucoup moins pathogène pour les mammifères, et en particulier l’Homme, que le virus West Nile. Les précautions d’hygiène habituelles sont suffisantes pour manipuler les oiseaux trouvés morts sur le terrain.

Il est donc essentiel, à la lumière de ces éléments d’inclure les infections au virus Usutu dans le diagnostic différentiel des mortalités anormales et des troubles nerveux de turdidés ou de strigiformes."
 

D'autres informations sur les liens suivants : 
http://www.vetitude.fr/virus-usutu-premiere-detection-en-france-chez-des-merles-retrouves-morts/

https://www.24heures.ch/savoirs/virus-transmissible-homme-tue-oiseaux/story/30568304 

Pour connaître l’ampleur du phénomène, si vous constatez des mortalités anormales, nous vous demandons de saisir vos observations sur www.faune-cher.org en indiquant le lieu de l’observation, la date, le nombre d’individus, l’espèce et en cliquant sur la case « l’animal est mort ou blessé » puis sur la cause de mortalité « cause naturelle » et « maladie/parasite » si vous avez exclu, bien sûr, au préalable, la mortalité routière, la prédation de chats, ou une collision à une baie vitrée ou toutes autres formes de causes de mortalité + fréquentes.

N'hésitez pas à noter en remarques vos observations spécifiques.
 


Le Groupe LPO Cher se joint à Nature 18 pour centraliser aussi les informations et permettre d'analyser l'ampleur du phénomène.
 

posté par Sébastien Brunet
 
mercredi 22 août 2018
Odonates
Dernière ligne droite pour alimenter l'atlas des libellules du Cher !

+ de 3600 données ont été collectées à ce jour pour l'année 2018 sur faune-cher ! 

Bravo à tous les contributeurs. Il reste encore quelques jours pour observers plusieurs espèces d'odonates dans le département. En effet, la saison commence à se terminer mais nous pouvons voir encore plusieurs espèces de Symptérums, d'Aeschnes, des Lestes ... 

Il est donc encore temps de réaliser des prospections autour des mares, des étangs, des cours d'eau pour observer ces espèces et permettre une meilleure connaissance et analyse dans le cadre de l'atlas des odonates du département qui sortira en 2019. 

A vos jumelles, appareils photos, filets... Belles observations ! Et un doute dans vos identifications, ne saisissez pas sans être sûr ? Nous sommes là pour vous aider : envoyez vos photos ou explications à : sebastien.brunet@nature18.org 

PS : n'oubliez pas aussi d'envoyer vos photos pour le concours sur les 2 thèmes : les lieux de vie et les espèces de libellules dans le Cher. La date limite est le 15 septembre 2018. (voir le règlement sur une news ci-dessous ou sur le site internet de Nature 18 au lien suivant : 
http://www.nature18.org/nature-18-organise-un-concours-photo-libellules/


 

posté par Sébastien Brunet
 
lundi 20 août 2018
Oiseaux
Défi Faune-Cher : 10 minutes à consacrer à l'observation ?

Faune-France lance un défi aux observateurs, un challenge qui ne prend que 10 minutes. Serez-vous en mesure de le relever ? Tous les jours, une fois par semaine, une fois par mois ?

L'objectif du défi Faune-Cher est simple. Consacrer 10 minutes sur un point d'observation, n'importe lequel, à rédiger la liste la plus complète possible des oiseaux que vous contactez. Rien du plus facile ! 

Vous pouvez/voulez faire plus long ? Pas de problème ! Plus court, pourquoi pas, mais pas moins de 5 minutes sinon, il y a peu de chance que vous ayez observé suffisamment d'espèces pour que la liste puisse prétendre être complète.

Mais attention, il faut le faire réellement sous la forme d'une liste complète (ou formulaire journalier sur certains portails), pas une donnée isolée après l'autre.

Pourquoi rédiger ces listes ? Parce que c'est le mode de saisie le plus riche d'informations. Grâce à ces listes, il est possible de savoir ce qui a été vu, ce qui ne l'a pas été et de connaître la pression d'observation exprimée en temps. Bref, la liste complète, c'est une mine d'informations !

Comment faire ? Des tutos vous expliquent la marche à suivre :

- liste complète en temps réel sur NaturaList : << cliquez ici >>

- liste complète plus tard sur NaturaList : << cliquez ici >>

- liste complète sur Faune-France et les portails locaux : << cliquez ici >>

Qu'est-ce qu'une liste complète ? C'est une liste qui comprend toutes les observations que vous avez effectué sur un site en un temps donnée. Elle ne prétend pas à l'exhaustivité. Ce n'est pas un inventaire complet. Elle reflète ce que vous avez observé, en intégrant éventuellement d'ailleurs les espèces non identifiées formellement (2 Fauvettes indéterminées par exemple).

Est-ce intéressant de faire régulièrement des listes au même endroit ? OU, très ! Le plus souvent possible.

Est-ce un problème si je change à chaque fois d'endroit ? NON, aucun problème !

Bonnes observations à tous et bonnes listes !

posté par Sébastien Brunet
 
dimanche 12 août 2018
Araignées
L'Argiope frelon toujours plus au nord !

L'Argiope frelon Argiope bruennichi est une belle et grande araignée d'affinité méridionale, mais en nette expansion vers le nord.

Elle est facile à reconnaître grâce à son abdomen jaune ou blanc rayé de noir et sa toile comportant un zigzag vertical. 

Elle s'observe dans les prairies, sèches ou humides, et se repère facilement à sa toile tissée entre des tiges et divisée verticalement par un zigzag vertical, le stabilimentum. L'argiope se tient généralement au milieu de cette ornementation de soie. Dérangée, elle secoue vigoureusement sa toile.

Chez cette espèce, le dimorphisme sexuel est particulièrement marqué puisque le mâle ne fait que le quart de la taille de la femelle. Il se fait d'ailleurs régulièrement dévorer après l'accouplement.

Faune-France, à travers Faune-Cher et les sites des autres départements/régions, vous propose de contribuer à dresser la carte de cette espèce de détermination facile en notant systématiquement toutes vos observations. Vous pouvez suivre en direct la progression de nos connaissance grâce à la carte :
- sur Faune-Cher : CARTE
- sur Faune-France : CARTE

posté par Sébastien Brunet
 
mardi 7 août 2018
Un site vitrine dans le Saint-Amandois pour préserver la biodiversité et la faire découvrir !

Un quatrième site en gestion pour Nature 18 !

Suite au vote de nos adhérents lors de notre assemblée générale de mars 2018, Nature 18 s’est lancée dans une réflexion pour gérer des petits sites naturels sur le moyen ou long terme. En effet, plusieurs chantiers avaient lieu depuis plusieurs années sur divers sites naturels mais ne permettaient pas forcément de maintenir le milieu en bon état de conservation sur le moyen terme.

Suite à cette réflexion, Nature 18 vient d’obtenir une location sur 9 ans, à travers une convention avec un propriétaire privé, d’un milieu prairial sur la commune de Saint-Amand-Montrond. Ce site possède déjà une mare que Nature 18 avait restaurée en 2015 pour l’accueil du crapaud Sonneur à ventre jaune. Depuis, l’espèce se reproduit sur ce milieu.

Pour + d'informations : 
http://www.nature18.org/un-site-vitrine-dans-le-saint-amandois-pour-preserver-la-biodiversite-et-la-faire-decouvrir/

posté par Sébastien Brunet
 
mardi 12 juin 2018
Odonates
Concours photos Libellules

Nature 18 organise un concours photo sur le thème des libellules du Cher !

Les photographes amateurs sont invités à envoyer leurs photos avant le 14 septembre 2018 pour participer et tenter de gagner un des lots mis en jeu !

2 thèmes :

• Le cycle de vie des libellules et demoiselles
• Les zones humides lieux de vie des odonates

Les lots :

• 1er prix : Un séjour Natura Box « Natur’insolite » (130 €)
• 2ème prix : 4 entrées au parc zoologique de la Haute Touche (52 €)
• 3ème prix : Un gîte à insectes (20 €)

Du 1er au 5ème lauréat : Adhésion d’un an (15 €) à Nature 18 offerte !

+ d'informations sur le site de Nature 18 : http://www.nature18.org/nature-18-organise-un-concours-photo-libellules/ 

posté par Sébastien Brunet
 
mercredi 30 mai 2018
Oiseaux
Inventaires par liste !

Les scientifiques d'une trentaine de pays ont récemment planché sur la question de savoir quelle est la méthode de collecte de données la plus efficace pour promouvoir la connaissance et la protection des oiseaux et, plus largement, de la biodiversité.

La liste fait l’unanimité

Scientifiques, statisticiens, cartographes et naturalistes sont unanimes. Si toutes les données ont un intérêt, les plus intéressantes sont, de très loin, celles collectées sous forme de listes, et idéalement de listes complètes. On entend par là, un inventaire mené sur un site, durant un pas de temps connu, listant et quantifiant toutes les espèces détectées à vue ou à l’oreille.

Je ne reconnais pas toutes les espèces, est-ce un problème ?

Évidemment, les listes des ornithologues débutants ne seront probablement pas aussi complètes que celles des naturalistes les plus expérimentés. Ce n’est pas grave, il existe des modèles pour corriger ces biais. Au final, une liste de débutant est bien plus exploitable scientifiquement qu’une longue série de données saisies isolément par un spécialiste.

Quelle durée pour mes listes ?

Peu importe. Idéalement toutefois, les listes doivent au moins durer 5 minutes et ne pas excéder deux heures. Plus courtes, elles seront très incomplètes, plus longues, l’observateur perdra beaucoup d’attention et la pression d’observation se diluera. Si vous restez très longtemps sur un site d’observation, il peut être plus intéressant de faire plusieurs séries de liste de 10 minutes, plutôt qu’une longue liste s’étalant sur toute une journée par exemple.

Pourquoi les listes sont-elles si intéressantes ?

Les listes complètes sont extrêmement intéressantes car elles permettent d’évaluer la fréquence de détection des espèces selon la date et le lieu. Cela permet notamment de suivre l’évolution de la date d’arrivée et de départ des espèces migratrices, mais aussi d’évaluer les fluctuations de détectabilité de certaines espèces sédentaires au cours de l’année. Les listes complètes facilitent par ailleurs les calculs de pression d’observation, la modélisation de la répartition spatiale des espèces et l’évaluation de leurs populations.

Comment saisir mes données par liste ?

Sur l’application mobile NaturaList, il suffit de cliquer sur l’icone en haut à droite de l’écran. Idéalement, il convient alors de positionner et dénombrer chaque espèce autour de vous. Quand vous ne détectez plus rien, il suffit de stopper la saisie en cliquant sur le carré jaune en haut à droite. On vous demande alors de confirmer que vous avez noté toutes les espèces que vous êtes en capacité d’identifier.

Sur l’ordinateur, il faut pointer le curseur sur un lieu-dit et choisir « Remplir un formulaire journalier sur ce lieu-dit ».


Pour + d'informations, contactez nous : sebastien.brunet@nature18.org 

posté par Sébastien Brunet
 
mercredi 2 mai 2018
Bivalves
Enquête sur les mollusques du Cher

L'association Cercope engage cette année des prospections sur les mollusques patrimoniaux du département du Cher et toute donnée sur ces espèces sera la bien venue. Sont plus particulièrement recherchées des coquilles vides des bivalves aquatiques présents dans nos ruisseaux et rivières, les grandes moules appelées Mulettes et Anodontes, de détermination délicate. L'absence d'usure sur le sommet de la coquille est souvent important pour distinguer les espèces. 10 espèces différentes sont susceptibles d'être présentes.

Si vous souhaitez contribuer à ces recherches, merci de déposer vos trouvailles au local de Nature 18 en précisant pour chaque spécimen ou lot la date et le lieu précis de récolte (coordonnées géographiques), ainsi que vos coordonnées pour vous faire un retour.

 

Photo : Jean-Louis PRATZ

posté par Sébastien Brunet
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
>
 
Nbre/page :
nbre : 80

Faune-Cher a été acquis par Nature 18 grâce à un partenariat avec la LPO.
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018